OUVERTURE DU FORUM : recherche de staff www.

Partagez | .
 

 Valerica "Val" Ryan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: Valerica "Val" Ryan 
Mar 3 Fév - 14:13

/Valerica "Val" Ryan/
Source inconnue.


   


   
Carte d'identité

Âge: 17 ans.
Date de n.: 24 février 1996.
Sexe: Féminin.
Sexualité: Hétérosexuelle.
Profession: Étudiante en première année (redoublement).
   

Taille ▬ Un (1) mètre soixante-sept (67).
Poids ▬ Soixante-trois (63) kilos.
Couleur d'yeux ▬ Vert amande.
Couleur de cheveux ▬ Châtain clair.
Intolérances, allergies ▬
Signes distinctifs ▬ Elle a une large cicatrice de brûlure (blanche et entaillée) de la paume de sa main droite à la moitié de son bras droit. Elle ne se sert que peu de cette main et porte des hauts à manches longues ou des pulls pour cacher sa peau. Elle apprend encore à écrire et se servir de sa main gauche, ce qui se voit (elle est vraiment maladroite).

   


   
Caractère
510 mots.


Valerica est une harpie. L'intégralité de sa personne pourrait se résumer en trois adjectifs: chapardeuse, vaine et vulgaire.
Enfant pourrie-gâtée, adolescente tête-brûlée, Valerica a fait les cent coups dans son ancienne école et ne compte pas s'arrêter là malgré son éviction et les sévères punitions qu'elle a reçue. C'est une adepte de l'entropie: elle aime générer le chaos, elle dépense son énergie pour agiter les éléments autour d'elle et s'amuse à échauffer les esprits à longueur de journée. N'ayant pas de but fixé dans la vie, elle se satisfait d'être au centre des tempêtes qu'elle déclenche ; cela brosse le poil de son égo démesuré et lui permet de se sentir intéressante. Valerica est toujours à la recherche de reconnaissance: elle aime être visible et reconnue, même si elle n'est pas appréciée. Elle est souvent condescendante, particulièrement envers ceux qui ne s'inclinent pas devant ses caprices. Elle n'a pas développé d'autres centres d'intérêts que celui d'énerver son monde et s'applique corps et âme à réussir tous ses méfaits.
Valerica fait aussi preuve d'une étrange capacité à blesser et heurter ses pairs, physiquement comme moralement, et à en tirer du plaisir. Sans tomber dans le sadisme le plus débridé, elle a une joie maligne (schadenfreude) à infliger toutes les souffrances aux autres — si elle traînait avec une bande de cancres et de parias autrefois, elle ne les aurait jamais considérés comme des amis car elle n'a aucune considération pour personne. Elle est incapable de s'attacher car elle ignore la signification du mot "empathie", ne comprend pas à quoi cela peut bien servir ni pourquoi elle devrait en avoir pour les gens. Elle ne pense pas à l'avenir sur le long terme non plus et cherche la gratification instantanée ou presque — elle préfère blesser quelqu'un pour en jouir rapidement plutôt que s'en rapprocher ou s'en enticher pour établir une relation saine et forgée dans le temps.
De plus, Valerica est rancunière et se souvient des critiques bien plus que des compliments. Lorsqu'une personne la confronte, elle ne la considère plus comme un allié potentiel et ce même si ladite personne vient ensuite la noyer sous les louanges et les cadeaux. Si Valerica veut toujours être au centre des discussions, elle ne sait pas pour autant tirer partie de cette reconnaissance: elle ne sait pas se présenter sous un bon jour, pas plus qu'elle n'est capable de complimenter qui que ce soit.
Malgré tout cela, Valerica n'est pas un monstre. Elle a beau se nourrir de reconnaissance, provoquer le chaos et offenser ses camarades, elle n'en reste pas moins une adolescente de dix-sept ans qui découvre lentement mais sûrement les responsabilités de l'âge adulte et qui cherche à s'enfuir. Bien que l'introspection ne soit pas son fort, Valerica est consciente que ses bêtises servent avant tout à la détourner de ce qui l'attend et des peurs qu'elle entretient. N'étant pas capable de se projeter dans l'avenir, elle est sujette au stress de ne pas réussir, à une anxiété face à la pression sociale et familiale dont elle ne s'évade que dans ses idioties et ses provocations.

   


   
Histoire
760 mots


Rose Thomson était une femme discrète originaire d'une famille modeste du Maine. Elle était descendue dans le Connecticut pour suivre des études de droits et travaillait dans un café pour supporter ses emprunts. Elle était jeune et intelligente, légèrement baba-cool et dépourvue de réelles ambitions. Trudy Ryan au contraire était un requin de la finance, un entrepreneur fils-à-papa aux dents longues et à la volonté aussi forte que son caractère, dont les affaires dans l'agro-alimentaire allaient bon train. Rien ne les destinait l'un pour l'autre et pourtant, fin 1995, ils s'installèrent tous deux en Virginie du sud pour préparer l'arrivée de leur premier et unique enfant, après deux ans de vie commune.
Trudy Ryan, pour qui la famille était sacrée, avait choisi et imposé le prénom avant même la naissance de sa fille: cela serait Valerica, comme son arrière grand-mère. Rose, qui n'appréciait guère ce prénom, projetait de surnommer son enfant "Val" qu'elle trouvait bien plus agréable à l'oreille.
Valerica naquit donc à la fin du mois de février de l'année 1996 dans une atmosphère familiale étrange. Trudy et Rose, pourtant amoureux comme au premier jour, se chamaillaient à propos de tout. Des travaux à terminer dans la froide maison de bord de mer au choix des marques de lait en poudre, le couple n'avait de cesse de se contredire: Trudy emportait le dernier mot la majorité du temps.
Ils se chamaillaient bien entendu sur l'éducation à donner à leur fille et Valerica fut partagée dès sa jeune enfance entre deux méthodes et deux idées radicalement différentes: Rose supposait que l'éducation jouait un rôle prépondérant dans la formation d'un individu et que s'intéresser le plus tôt possible à l'histoire, la culture, la littérature et ainsi de suite amenait beaucoup à l'enfant pour son développement. Trudy lui, se fichait complétement de ces « balivernes » et jugeaient que les traditions conservatrices liées à la famille, au pays et aux racines étaient plus important que tout ; et que sa fille Valerica deviendrait une vraie Ryan car c'était dans ses gênes. Bien que ses deux parents l'aiment et la choient, Valerica dût grandir dans ce désaccord permanent, ne sachant pas où donner de la tête, qui croire et qui suivre. De cette insécurité qu'elle ressentait à la maison, Valerica tira peu d'enseignements mais une grande force de caractère.
Dès la maternelle, de fait, elle tapait sur les garçons et non le contraire, ne se laissait pas marcher sur les pieds et obtenait satisfaction à tous ses caprices grâce à ses grands cris et ses pleurs déchirants.

Son parcours scolaire se résuma exactement à cela: des grands cris et des pleurs déchirants. Loin d'être à la hauteur selon son père, Valerica se réfugiait de ses colères noires dans les bras conciliants de sa mère — qui pourtant l'envoyait visiter des musées où elle ne parvenait pas à rester en place ou silencieuse plus d'une heure. Puis, Valerica retournait faire du catamaran avec son père au large de la Virginie pendant des après-midi entière, où elle se dépensait et s'amusait jusqu'à ce qu'il faille rentrer pour qu'elle bâcle ses devoirs en hurlant que l'école était inutile et désagréable.
Somme toute, ce fut un miracle que Valerica atteigne le lycée après un redoublement au collège — ou plutôt, une catastrophe. Si elle avait été une brute avec ses camarades tout au long de sa scolarité, Valerica n'avait jamais eu l'idée de s'en prendre à l'autorité. Son débarquement au lycée changea tout: car elle y découvrit que les adultes y étaient aussi cruels et insensés que ceux qu'ils considéraient encore d'enfants et qu'elle ne pouvait pas les tyranniser de la même manière pour autant. Valerica commença donc à jouer des mauvais tours à ses professeurs, puis aux surveillants, et ainsi de suite. S'aidant d'une bande de cancres en bonne voie vers l'expulsion, elle échafauda des bêtises de plus en plus stupides et cruelles — jusqu'à celle qui la fit renvoyer.
Suite à la tentative particulièrement intelligente de faire sauter des pétards dans le bureau du proviseur, Valerica enflamma une partie du mobilier en se blessant dans la panique. Elle fut hospitalisée pour des brûlures au troisième degré sur la main et le bras droits (utilisés pour se protéger des flammes) et naturellement exclue de son école.
Partagés entre la compassion et la consternation, ses parents décidèrent de l'envoyer loin: là où ses résultats n'auraient pas d'importance pour entrer, où elle serait incapable de se consacrer à autre chose que ses études mais où elle serait surveillée. Après trois mois de convalescence, et deux mois d'apathie dans la maison de Virginie, Valerica fut envoyée en Grande-Bretagne pour être « punie » de ces idioties.
Cela ne l'a pas amenée à travailler plus: elle est à Wentworth en première année pour la... seconde année consécutive maintenant.

   


   
Dernier mot?
Âge ▬ 23 piges.
D'où tu viens ? ▬ De Paris.
Comment t'es arrivé là ? ▬ Aucune idée. J'ai ce forum dans mes marques-pages depuis presque un mois je crois, j'hésitais beaucoup à m'inscrire (en fait, à reprendre le RP tout court).
Et le code magique ? ▬ Schboing. Les boites roses héxagonales avec des bonbons dégueux dedans, c'est ça? Enfin, si ça se trouve ils sont bons, mais comme je n'en ai jamais goûté qui ne sortaient pas d'un placard de ma grand-mère, oubliés là depuis quinze ans...
Blablation ? ▬ Je reprends le RP sur forum, j'ai arrêté il y a près de cinq ans. J'espère ne pas trop être rouillé, mais dans le doute je me suis permis de constituer un personnage pas trop complexe ni trop profond pour ne pas avoir à me creuser les méninges pendant des heures à chaque message RP sur "bon, comment elle devrait réagir là, mhmmm?".
   


   
   



Dernière édition par Valerica Ryan le Dim 15 Fév - 13:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Valerica "Val" Ryan 
Mar 3 Fév - 18:06



Bravo, tu es validé !

Te voilà validé, prêt à RP parmi nous !

Tu intègres la classe 1C, et tu as la chambre n°3, à l'étage 1, ce que tu peux aller vérifier ici. Tu peux d'ores et déjà aller découvrir ton emploi du temps ici !
N'oublie pas d'aller recenser ton avatar juste dans ce topic.

Tu peux également aller faire ta fiche de liens, te lancer dans la grande aventure de la chronologie.

N'hésite pas non plus à venir consulter les nouveautés, toujours affichées sur la PA et détaillées juste ici.

Revenir en haut Aller en bas
 

Valerica "Val" Ryan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bryan Ryan
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Ryan Bradford ► Devenir meilleur ...
» Bobby Ryan
» Ryan White et Max Pacioretty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero academia  :: Archives :: Archives-